Flash-ball à Montbéliard : la vidéosurveillance témoigne

Le 7 février, Ayoub un jeune Montbéliardais de 17 ans, attendait tranquillement son bus à Audincourt. Près de l’adolescent, une bagarre entre jeunes a éclaté. L’un des policiers présent sur les lieux, a alors fait usage de Flash Ball.  Ayoub qui ne participé pas à la rixe, a reçu le tir de flash ball dans le visage.

Aujourd’hui la victime souffre et a perdu l’usage de son œil gauche.

En janvier 2012, le policier auteur du tir a été mis en examen. Lors du l’enquête la police a ordonné des expertises médicales, psychologiques, et balistiques. Le parquet Montbéliardais a étudié la vidéosurveillance de la rixe, et une reconstitution des faits a eu lieu.

Un comité de soutien d’Ayoub a été crée. Début Octobre, malgré les images de vidéosurveillance le parquet a estimé qu’aucune faute pénale ne peut être retenu à la charge du policier .

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>