La vidéosurveillance fait chuter la délinquance de rue

PROMENADE A LONDRES

À Strasbourg, dans les quartiers sensibles comme Meinau et HonHeim, la baisse des délits de voie publique a atteint 45 %. Ce qui est énorme ! Cela s’applique également au ¬centre-ville placé sous surveillance électronique. Le volume de la délinquance a donc diminué jusqu‘à deux fois plus rapidement dans les espaces vidéo protégés.
De ce fait, le gouvernement a pris l’initiative d’inciter les communes et autres acteurs publics à s’équiper de ces types d’appareils afin d’opter pour une sécurité maximale dans tous les coins de la ville. En effet, 23 millions d’euros ont été débloqués par l’État pour accompagner environ 600 projets. De plus, une centaine de centres de supervision occupant sur un vaste territoire urbain ont été raccordés à un service de police et de gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>