Strasbourg : Paradis calme de la vidéosurveillance

vidéosurveillance_strass

En mettant en place une caméra pour un peu moins de 1 400 habitants, Strasbourg est devenue la troisième ville de France la plus vidéo-protégée après Nice et Avignon. Une anomalie, pour une ville de gauche où le débat sur ce sujet n’a jamais été abordé sereinement.

En effet , la vidéosurveillance n’occupe plus vraiment le débat public, bien que Strasbourg fasse figure d’exception parmi les plupart des villes de gauche, avec un dispositif impressionnant où les images de trois réseaux parallèles de surveillance vidéo peuvent être mises en commun par des enquêteurs mandatés notamment les caméras de surveillance des axes routiers, les caméras de la Communauté urbaine et les caméras des acteurs privés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>